Les pages professionnellesdes enseignants chercheurs

Sebastien Duplaa

Recherche

Mis à jour le

 Écoulements internes en fonctionnement stabilisé ou transitoire

La caractérisation des fonctionnements stabilisés hors adaptation et transitoires permet d’en maîtriser les effets afin de garantir la sûreté d’opération tout en augmentant éventuellement le domaine d’opérabilité. Elle est est opérée aussi bien sur l’élément (roue aubée isolée) que sur le système (turboréacteur) à travers l’analyse des performances et de l’écoulement interne.
- Travaux sur les démarrages rapides de pompe
- Travaux sur les transitoires de turboréacteur
- Travaux sur le fonctionnement éolien (fan et turboréacteur)

 Variabilités de cycle thermodynamique Turbomachines

L’optimisation des architectures propulsives conventionnelles actuelles (turbofan et turboshaft) fait l’objet de nombreuses études académiques et industrielles. Ces études visent à répondre aux objectifs fixés par l’ACARE (Advisory Council for Aeronautics Research in Europe). Certaines études actuelles d’optimisation d’architectures portent sur des « variabilités de cycle » dans lesquelles un ou plusieurs éléments du cycle thermodynamique, avec le composant associé, offrent un degré de liberté complémentaire géométrique ou aérodynamique, permettant à ce composant une meilleure adaptation aux conditions de vol qui lui sont imposées. Je suis en charge sur ce thème de deux projets européens, E-Break et ENOVAL, qui consistent à caractériser par modélisation 1D les performances de turbofan et turboshaft équipés de variabilités.
- Travaux dans E-break
- Travaux dans ENOVAL

 Architectures propulsives innovantes

Ce thème récent a pour but objectif de réfléchir sur de nouveaux systèmes de propulsion aéronautique en exploitant les concepts d’hybridation et de distribution de la propulsion. Une thèse en collaboration avec Safran a débutée en 2017 sur ce sujet. Elle a pour objectif de déterminer et de caractériser expérimentalement le propulseur le mieux adapté à une source de puissance électrique. Un prototype est en cours d’essai au DAEP de l’ISAE.
Une seconde thèse, en collaboration avec Safran, débute en fin d’année 2018 avec pour objectif le développement du concept d’exergie (et son application au niveau numérique et expériemental) dans un contexte de propulsion distribuée. Les développements théoriques seront implémentés dans le logiciel "epsilon" de l’ISAE dédié à l’analyse exergétique des systèmes aéronautiques. L’application de ce concept est très prometteur pour de lever certaines barrières bloquantes à l’analyse des systèmes couplés ie dans le cas où les l’aérodynamique des moteurs est en interaction avec celle du fuselage et/ou de la voilure. Une configuration innovante de propulsion distribuée sera testée expérimentalement dans la soufflerie SAA de l’ISAE.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.